Esprit sauvage : Lettre n°24

S’assainir pour se guérir ?

« Le terrain est tout, le microbe n’est rien »
Cette phrase est de Louis Pasteur aux derniers jours de sa vie !

Citation d’actualité avec la loi qui met en place l’obligation des 11 vaccins à des nourrissons en France !
            Pourquoi recommencer l’expérience ?? La conscience n’est-elle pas d’avancer ??!!
            Marcher à reculons c’est volontairement être aveugle et continuer dans l’ignorance !

  • La conception naturopathique est la seule prévention naturelle celle qui nous maintient en bonne santé sans nuire. Les humeurs saturées par une alimentation anti-spécifique (blé, sucre, lait, soja, gâteaux, chocolat, charcuterie, viande… et tout aliment dénaturé par la chimie et transformé par la cuisson et l’industrie) est la mère des microbes et virus !!! Assainir ses humeurs par une alimentation fruitarienne et vivante permet de respecter la vie en nous et de la protéger !
  • La conception allopathique est de nous faire croire que la maladie vient de l’extérieur, les vaccins, véritables poisons chimiques injectés en masse dès la naissance affaiblissent l’immunité et détruisent les cellules nerveuses. Les contre-indications sont si nombreuses, comment accepter de faire vacciner nos nourrissons ? Faut-il vacciner ? Aujourd’hui cette question ne se pose plus, les vaccins sont dangereux à la santé des nourrissons, c’est une évidence !!!

« L’obligation de subir nous donne le droit de savoir. »

Je laisse à chacun le soin de faire son enquête, tout a été dit par l’enseignement de la Naturopathie orthodoxe de P.V Marchesseau depuis 1950 ! Tal Schaller, René Bickel, Thierry Casanovas, le Professeur Joyeux… pour ne citer que quelques hygiénistes qui témoignent aujourd’hui le bon sens de la santé naturelle !

Comme dirait Sylvie Simon : « Le seul vaccin valable serait celui contre la peur ! »

      J’ai juste envie de témoigner et vous rassurer vous parents qui auraient encore le doute. Mon fils qui a 29 ans n’a subi aucun vaccin, n’a eu aucune maladie infantile et a toujours été en bonne santé !

S’assainir pour se guérir et pour prévenir toute maladie est à retenir !

Les cures de jus, les monodiètes, les jeûnes font miracle !
Pour les nourrissons, seul le lait maternel protège contre toute maladie !

Danièle Azout Malinalli (septembre 2017)
www.goutsauvage.com

Esprit sauvage : Lettre N°23

Pourquoi l’Alimentation Vivante ?

    Pour moi, l’aliment vivant n’est pas qu’une question de goût ni un choix de santé mais un chemin de conscience !

L’aliment distraction ou l’aliment communion ?

L’aliment cuit et cuisiné est une dépendance, un laboratoire de goûts artificiels, une invention de l’homme, un passe-temps !

L’aliment vivant, originel sans aucune transformation est une communion avec les éléments de la nature, c’est plus qu’un plaisir, c’est une jouissance de la quintessence de la vie ! Manger vivant c’est respecter le cycle de la vie, faire partie de la vie, expérimenter l’état fusionnel entre l’Humain et la Terre.

Recréer ce lien sacré en croquant la vie est une richesse pour la santé.

L’aliment cuit nous sépare et nous isole de toutes les vibrations positives et nourricières du Vivant et la maladie s’installe à plus ou moins grande vitesse en fonction de chacun, de son tempérament, de l’état de ses humeurs, de son esprit. L’alimentation vivante n’est pas une mode même si elle est en vogue actuellement, mais face à l’accélération des maladies profondes, la conscience met son grain de sel pour nous inviter à revenir à la Source, à nos origines, à notre Soi (voir Feuille de Bambou N°64).

            La vie nous fait prendre bien des détours (expérimentations) pour retrouver notre voie. Les fruits sont plus rarement cuisinés, ils sont le plus souvent consommer entiers alors que les légumes sont plus utilisés pour cuisiner. Manger la salade sans sauce, croquer une carotte, un concombre ou une endive est parfois source de moqueries. Alors qu’un poulet à la broche fait partie du décor de la société et choque peu de personnes.

L’aliment cuit crée des habitudes, des conditionnements et mène directement à l’inconscience de nos gestes et de nos actes. L’aliment vivant c’est beau et bon !

            SANTE – BEAUTE – UNITE sont sur le sentier des arbres fruitiers et nulle part ailleurs !

            Bien sûr qu’on peut manger cuit mais en conscience !!!

            La conscience c’est l’abondance, la richesse, l’impermanence.

Les conserves sont le jeu du mental qui a toujours peur de perdre !

Mon fruit préféré et mon aliment quotidien est l’avocat ! J’aime ! Quand la saison arrive avec ses guirlandes de couleurs et saveurs douces, c’est mon régal, c’est l’aliment béni.

Juste une photo d’un repas partagé avec mon fils pour vous donner envie ! C’est dans les couleurs que se trouvent toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires à notre équilibre ! Depuis 43 ans j’ai choisi et je choisis avec joie l’aliment vivant !

Danièle Azout Malinalli (Mai 2017)
www.goutsauvage.com

Atelier Alimentation Vivante, Légumes et Fruits

ATELIER D’ALIMENTATION VIVANTE

sur demande


Légumes, Fruits et Santé marchent ensemble !
Comment alléger nos calories pour rafraîchir nos digestions ?
Le vert chlorophylle fait miracle dans nos assiettes !

Créer un mandala vivant avec toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et toutes les vitamines et minéraux est un instant précieux et délicieux !

Préparer une assiette avec soin, amour et gratitude est un espace unique de bien-être et de découverte pour soi et autour de soi.

    Pendant les ateliers, vous aurez la joie d’aller à la rencontre de vous-même dans l’expression spontanée de votre délicieuse créativité ! (voir photos ci-dessus et ci-dessous, les assiettes ont été préparées par les participants).  Ces ateliers vous permettent aussi de vous reconnecter à la grande Dame Nature dans la logique du Vivant par le toucher, les odeurs et saveurs originelles.

    L’atelier se présente  en 2 temps :

  • Théorique avec une kyrielle de recettes et une ouverture vers l’alimentation vivante pour intégrer légèreté et santé.
  • Pratique, instant découverte, surprise, moment inattendu où chacun se découvre artiste dans un lâcher prise total.

Réservation à Danièle :
 06 74 43 91 89

Les préparations sont à emporter ou à déguster sur place. Tous les produits utilisés sont d’origines biologiques ou issus de cueillette sauvage. Les compositions préparées sont sans gluten, sans soja, sans lait, sans œuf, sans sel, sans sucre, sans cuisson…pour votre santé !

 

Esprit Sauvage : Lettre N°22

Dès qu’on parle de Santé, on pense à l’épuration c’est le bon sens de commencer par libérer le corps de ses surcharges. Mais je remarque que de nombreuses personnes associent la désintoxication avec la revitalisation.

Le corps ne ressemble pas à un ordinateur, on ne peut pas lui demander d’ouvrir plusieurs programmes ensemble. Le nettoyage implique toujours à créer un espace vide et propre pour accueillir la nouvelle énergie. Toutes les disciplines qui se pratiquent dans l’ouverture de conscience : yoga, pranayama, méditation, hutte de sudation… se font le ventre vide. Se nettoyer c’est accepter de lâcher tout le superflu et l’inutile : tout et absolument tous les produits qui sortent de l’industrie : sel, sucre, pain, beurre, saucisson, chips bio ou pas bio c’est presque pareil…la liste est infinie, alors que l’essentiel c’est tout ce qui nous tombe du ciel, c’est l’essence-ciel, tous les fruits frais et mûrs à point, tout ce qui sort de la terre aussi comme les jeunes pousses vertes (salade, épinard, persil, coriandre, roquette…)sans oublier les fraises ! Qui n’aime pas les fraises ? Je n’ai jamais entendu « berck, je n’aime pas les fraises ! » Ici nous avons un producteur local de fraises, il faut mettre le réveil le jour du marché car en 5 minutes tout est parti ! Je suis la première à me régaler, je les mange sur place ! Les fraises me font tourner la tête et la page ! Bon revenons au nettoyage, ce n’est pas une corvée, c’est un rituel sacré, Quand on accueille son invité préféré on pense toujours à faire la maison propre, quand on a un rendez-vous exceptionnel, on se présente « clean » non pas par effet de séduction mais pour créer cette énergie disponible et réceptrice. Comment accueillir l’été si au printemps on est resté avec notre plein. Faire le plein de vide c’est une attitude sacrée et reliée au cosmos. Alors pour se nettoyer, c’est simple c’est commencer par sauter un repas, se lever le matin avec un verre d’eau, partir un jour à la plage ou à la campagne sans son panier pique-nique mais juste avec son appareil photo par exemple ! L’idéal est de faire une journée à l’eau pure ou 3 jours au jus vert (pomme, céleri, une tranche de citron avec zeste, gingembre, ortie fraîche, épinard, oseille, persil) ou quelques repas au jus. Une monodiète avec 1kg de fruits par jour, c’est super (pommes, poires, fraises ou melon à votre goût !). Les jus demandent peu de travail digestif et apportent un maximum de vitamines, minéraux et diastases. Les jus associent désintoxication et revitalisation. Les jeunes ou les diètes font plus de bien que tous les meilleurs compléments alimentaires !

La revitalisation consiste à ne plus se dévitaliser et à créer l’espace vide pour recevoir ce que la vie nous offre par sa beauté et par sa pureté ! Pour déployer ses ailes de papillon et voyager léger et assurer sa santé, c’est déposer ses valises d’habitudes et adopter la ZEN ATTITUDE : être à l’écoute de notre cosmos intérieur pour résonner avec le Cosmos qui nous entoure de son Amour bienveillant et aimant !

Je vous souhaite la Santé colorée et enchantée !

Les fruits c’est un délice pour tous et chacun et pour honorer et célébrer le Vivant en nous et autour de nous ! Fêter le Printemps avec sa palette de fruits, quelle joie !

Danièle Azout Malinalli (avril 2017)
www.goutsauvage.com

 

Esprit Sauvage : Lettre N°21

Le corps humain, notre temple !

« Que ton corps soit propre comme un Temple,
Que ton cœur soit pur comme la Source,
Que ton esprit soit clair comme du Cristal,
Que ton âme soit large comme l’Univers.
 »
P.V Marchesseau

 Le corps humain avec ses 100 milliards de cellules, son système sanguin, son système hormonal, son système nerveux, ses tissus, ses organes nobles, ses sens, son squelette, ses muscles, sa peau, ses organes de digestion, de reproduction, et d’élimination et toute son intelligence pour fonctionner en harmonie est un Etre Vivant parfait, il mérite toute notre respect, notre reconnaissance, notre gratitude, notre Amour et nos soins délicats. Notre corps humain avec cette abondance de vie où tout est lié et relié pour notre bien-être, notre confort, est grandiose et sacré comme un Temple. Le corps par ses mécanismes d’auto-régulation, d’auto-réparation, d’auto-défense, s’auto-guérit par lui-même. Dans la revue « Soleil Levant » (février 2017) Thierry Casasnovas témoigne de son expérience (à 33 ans il pesait 30kg et la mort était proche selon l’avis médical, mais la vie est miraculeuse ! Par son engagement à oser ETRE, être vivant, il s’est relevé par une hygiène de vie saine, une alimentation végétale et vivante et par la foi et la joie de la vie. Thierry Casasnovas nous dit «  Je me rendu compte que le corps humain ne demande pas grand-chose, il se répare lui-même, c’est la caractéristique du Vivant, il faut juste lui donner les bonnes conditions. Quand on met le corps dans un environnement non adéquat, il s’adapte et c’est dans cette adaptation que le corps doit fournir un effort et que tous les symptômes apparaissent.»

Ce que je souhaite ajouter c’est que le corps retrouve sa force vitale quand il jeûne et quand il est en joie et dès que nos cellules baignent dans un milieu sain et vivant, alors tout est à sa juste place et tout est fluide et sans obstacle ! La maladie, nos souffrances sont notre incompréhension, notre ignorance, et à la fois nos éveilleurs de conscience quand on décide de rétablir l’ordre divin. Notre eau interne, nos liquides humoraux (sang, lymphe, sérums intra et extracellulaires) sont présents pour nourrir nos cellules comme la maman nourrit son fœtus par le placenta. Notre devoir, est de maintenir l’homéostasie par notre « eau » purifiée, vivante pour notre Santé, notre équilibre. Et cet équilibre dépend souvent de nous en retrouvant une alimentation originelle : fruits, légumes ou prana et un lieu de vie le plus proche des éléments (mer, montagne, campagne). C’est simple comme bonjour ! Pourquoi aller chercher la Santé dans des petites boites de poison qui sortent de l’industrie. La vie s’entretient avec la vie ! Mr P.V Marchesseau par son bon sens et son intuition disait « Comment un médicament peut-il guérir un homme malade alors qu’il rend malade un homme sain ? » Biologique, végétal ou chimique, un produit qui sort de l’industrie est mort et ne peut en aucun cas redonner la vie. La vie est en nous, à nous de la révéler, de l’honorer et surtout de ne plus la gaspiller par nos comportements à contre sens. Célébrez la vie en vous chaque jour, par vos méditations, vos intentions d’amour et de paix, vos repas fruitariens et frugaux, votre sommeil naturel, vos activités physiques et comme le dit si bien le 4ième accord toltèque de Don Miguel Ruiz: « Faites de votre mieux »

Danièle Azout (Malinalli) fevrier 2017
www.goutsauvage.com