Esprit sauvage : Lettre n°29

La délivrance !

La délivrance est à l’opposé des dépendances.

« Biocontact » N°289, mensuel gratuit en magasin bio est riche d’informations.

Les dépendances, nos habitudes inconscientes, installées dans notre quotidien sont une liste très lourde au sens propre et figuré. On pense au sucre, café, alcool, tabac, drogue mais la liste est bien plus allongée: le pain oui le pain avec et sans gluten, le sel, … tous les aliments industrialisés, cuisinés, transformés bios ou pas bios et tous les ustensiles de cuisine qui fracturent les molécules originelles des aliments les seules reconnaissables par nos cellules saines! Il existe bien d’autres dépendances (TV, Internet, jeux électroniques, médicaments, sexualité…), mais je ne parlerai ici que de dépendances alimentaires.

            Anthony Fardet a publié un livre « Halte aux aliments ultra-transformés! MANGEONS VRAI« . Il nous explique que « De nombreux aliments ultra-transformés sont une recombinaison d’ingrédients et possèdent donc une matrice artificielle qui n’a plus rien avoir avec l’aliment d’origine…le régime protecteur universel est une alimentation riche en produits végétaux peu transformés et variés« (voir article dans Biocontact N°289).

            Loin des transformations et combinaisons alimentaires, c’est une véritable délivrance pour le corps physique et pour nos corps émotionnel et mental, tout s’allège! Une femme qui accouche se souvient de cet état de délivrance, cet état d’apesanteur, de soulagement immédiat et d’inspiration vivante. On devient plus qu’allégé, on est inspiré! C’est Olivier Clerc qui a donné une conférence au « Sommet de la Conscience sur « Le pouvoir de l’inspiration ». Ce qui nous inspire est ce qui dilate, nous grandit et nous relie aux lois universelles. Dès que le corps physique n’est plus condamné aux travaux forcés de la digestion, il n’est plus fatigué ni essoufflé, il est inspiré.

            L’inspiration est relié à la respiration et c’est par le souffle que l’esprit s’ouvre… c’est l’inspir-ation, cette qualité de présence, de silence, de pause où cette force énergétique et spirituelle nous emplit, nous pénètre pour nous redonner la pulsion de vie, l’élan vital et la force viscérale!

            L’instinct ne fonctionne qu’avec des aliments non transformés, les cellules nourries par des aliments biologiques et vivants nous donnent le signal de l’arrêt instinctif. Faites l’essai, ça marche avec les pommes mais pas avec le chocolat. Avec les pommes le corps est satisfait et l’arrêt instinctif est facile, avec le chocolat c’est souvent l’indigestion, l’écœurement ou la raison qui nous oblige à arrêter. Dans le 1er cas il n’y a pas de frustration dans le 2ième cas oui. L’alimentation étant reliée aux émotions et aux mémoires, nos habitudes s’installent vite et durent longtemps.

            Je ne vous propose pas de suivre un régime draconien, mais le café, pain beurre toute la vie ne sont pas un cadeau !

L’avocat est un fruit gras qui se savoure comme un fruit à toute heure de la journée ! Il est riche en fibres, en antioxydants, en vitamines. Il régule la glycémie, le cholestérol, le poids et donne ce sentiment de satiété et nous délivre ainsi des autres habitudes. C’est pour cela qu’il est appelé « Fruit-Santé » !

L’avocat c’est bien connu, il défend notre bien-être !

Il est recommandé dès l’âge de 6 mois jusqu’à 120ans! Bon appétit !

Danie-ailes (avril 2018) www.goutsauvage.com

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.