Esprit sauvage : Lettre n°32

Le fenouil

C’est une plante dont j’ai envie de faire l’éloge car c’est un puissant allié de santé !
Le fenouil est reconnu pour ses propriétés gustatives, aromatiques, culinaires et thérapeutiques. Il est d’une grande élégance par sa forme arrondie du bulbe, ses feuilles élancées pouvant atteindre plus d’un mètre, ses graines en couronnes. Il est cultivé et se trouve aussi à l’état sauvage.

Ses propriétés sont essentiellement digestives, antispasmodiques. C’est un cocktail de vitamines et minéraux (Vit A, Vit D, Vit C, Vit E, Vit B6, B9, Magnésium, Calcium, Fer, Phosphore, Potassium. Il est riche en eau vitale et en anti-oxydants. Il est moins consommé que la carotte et pourtant le fenouil est un légume très sain! En tisane il est même recommandé pour les nourrissons.

Personnellement j’adore le fenouil en jus avec des pommes. On peut le consommer à la croque, coupé cru avec des carottes et de l’avocat, à la vapeur avec des patates douces, en soupe avec de la courge musquée…Le fenouil se marie avec tous les légumes car le fenouil apporte de la douceur à tous vos plats.

En hiver le fenouil facile la digestion, épure nos cellules, équilibre et facilite le transit intestinal par sa cellulose douce, cicatrisante et apaisante.

Ne pas hésiter à en consommer sous toutes ses formes et à tous les repas!
Son goût anisé est un régal!
Il est très décoratif coupé en rondelles, ses feuilles très aériennes avec des fleurs de calendula ravivent vos crudités.
Invitez le fenouil dans vos assiettes, il saura vous ravir et vous séduire!
Pour faire le plein de vitamines et minéraux, variez les légumes et les couleurs et consommez les légumes de saison. Les légumes sont très nombreux en hiver, les choux (chou fleur, chou vert, chou rouge…), les salades d’hiver, les carottes, les betteraves, les panais…N’oubliez pas de manger des crudités l’hiver même si le corps réclame de la chaleur. La chaleur ne doit pas apporter de la lourdeur mais de la douceur. Encore une fois le mélangisme d’aliments est la formule la plus indigeste alors que la dissociation alimentaire sont les vacances de rêve à nos organes nobles. Le besoin de chaleur est compensé par des bains chauds ou saunas et hammams et bien sûr le mouvement en plein air!

Alors bonne santé d’abord, on est tous d’accord!

Danièle Azout Malinalli
Janvier 2019
www.goutsauvage.com

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.