ESPRIT SAUVAGE : Lettre N°45

« Ce qui importe ce n’est pas d’ajouter des années à la vie mais d’ajouter de la vie aux années » Alexis Carrel

Ce qui me fait parler ainsi c’est que je rencontre beaucoup de jeunes vieux et des vieux jeunes. En quelques mots parmi les jeunes gens certains sont vieillis, ils vivent et réagissent comme étant usés et abusés par le temps. D’autres personnes d’un certain âge avancé dans le temps linéaire sont jeunes de corps et d’esprit.

Alors qu’en est-il de ce qu’on appelle « la vieillesse »? Incroyable mais vrai en voulant écrire la vieillesse, « mes doigts » très intelligents et sages ont écrit « la veilleuse ».

Voilà tout est dit, oui c’est ça ce qu’on appelle brutalement la vieillesse comme ce qui est usé, usagé, « non honorable » ni consommable » (désolée pour les âmes chastes et sensibles) est pour la vibration de l’univers la « veilleuse », celle qui vous veut du bien, celle qui est toujours présente, celle qui vous éclaire avec douceur et chaleur en pleine nuit noire! Alors merci à tous ces veilleurs et veilleuses de rester toujours présents, éveillés et merci d’éclairer les espaces sombres pour dissoudre les peurs. La jeunesse est synonyme de joie et d’espoir, la vieillesse telle qu’elle est largement perçue est synonyme de tristesse, de lourdeur voire d’encombrants à éliminer.

Et dès que l’on ajoute de la vie aux années le corps et l’esprit sont libres et libérés du poids des années et du quotidien et l’état de disponibilité, d’intégrité, d’intériorité, d’unité prend tout l’espace pour la créativité, la félicité (la joie de l’âme).

Comment faire de son corps un allié de l’esprit, une jeunesse éternelle? Quand on se sent déprimé, voire angoissé, fatigué, stressé, on abandonne trop souvent son corps pour accuser les mémoires, le passé, on cherche un coupable à l’extérieur de nous! Combien de thérapeutes viennent au secours pour réveiller, pour éveiller et pour révéler notre responsabilité.

Et oui si ce coupable c’était notre mental égotique qui ne veut jamais reconnaître ses torts, ses malfaçons, ses détours, ses fermetures. Un exemple: quand votre fosse septique commence à sentir mauvais, à déborder. Le premier geste est de vider le trop plein et après de voir ce qui ce passe en amont.

Pour le corps physique quand les symptômes apparaissent l’urgence est en phase 1:
° libérer nos humeurs par les jeûnes, les diètes ou régimes restrictifs pour vider le trop plein.

Ensuite en phase 2:
° regarder nos mémoires et de comprendre le déclic pour ne pas recréer les mêmes expériences.

Si on commence par la phase 2, on s’éloigne de l’essentiel et de l’urgence qui s’accentue.
Un corps sain facilite la clarté d’esprit et apporte les réponses sur un plateau.
Ni médecins ni thérapeutes mais entretenir sa jeunesse éternelle par des principes hygiénistes en harmonie avec le Vivant et en résonance avec l’Univers pour être à sa place en santé, en paix, en équilibre!

Les bons soins sont dans la nature, dans les 4 éléments (terre, air, eau, feu). Alors patauger dans la terre, respirer les forêts, se baigner dans l’eau vivante, s’exposer au soleil, et remercier l’abondance de vie, c’est là le secret de la jeunesse!

Prenez soin de vous, take care of you et la vie est belle!!!!

Danièle Malinalli ( février 2021)
www.goutsauvage.com

ESPRIT SAUVAGE : Lettre N°44

Vie Sauvage…

La vie sauvage n’est pas une technique de plus, ni une marche arrière face au progrès, mais juste un état d’esprit en cohésion, en cohérence, en connexion et en conscience avec l’Univers dans le respect de tous les Vivants!

Je souhaite réhabiliter le mot « sauvage » qui est synonyme pour moi de simplicité, de sobriété, d’énergie vivante et vivifiante. C’est cette la force de vie indomptable qui nous anime pleinement pour nous ancrer et nous élever. Cette force sauvage c’est elle cette déesse guérisseuse de tous nos maux. Laissons la vivre, s’exprimer parfois avec violence (fièvre à 40°, diarrhée, allergie..) parfois avec douceur (c’est elle qui régule et auto guérit). « Tout ce qui n’est pas exprimé risque de s’imprimer » nous rappelle Carl Jung. La vie sauvage est tout simplement l’état originel qui nous maintient en bonne santé, dans cet état d’équilibre où la peur de la maladie n’existe plus! Il est inutile de chercher à se revitaliser par des médicaments, des compléments alimentaires, des nutriments, tous, sortent de l’industrie alors que mère Nature nous offre sa chlorophylle à regarder (paysage), à inspirer (forêt), à se nourrir (ortie, salade sauvage). La Terre est un énorme réservoir de charges électriques négatives qui nous revitalisent. Regardons les enfants rire, patauger dans la boue, dans l’eau « sale », grimper aux arbres pour se relier à l’énergie cosmo tellurique essentielle et vitale. Dès le plus jeune âge les enfants sont emmitouflés, asphyxiés dans leurs vêtements isolants. On se protège du vivant comme d’un ennemi! On évite la pluie, on se coupe du soleil et du vent, on ne marche plus pieds nus et ainsi on devient fatigué, dévitalisé, démagnétisé, isolé de cette puissance de vie inégalable. Alors on court après la nourriture pour retrouver un infime regain d’énergie. Le vivant est dans les cascades, dans les vagues, dans le sable chaud, au sommet des montagnes, en plein coeur de la forêt, dans le coeur de celui qui aime, dans le silence de la nuit, et tout proche de vous dans votre jardin, à la campagne, dans les nuages, dans la beauté de l’arc-en-ciel et dans la boue!

La vie sauvage n’est pas de sauter en parachute mais de réhabiliter notre instinct, gardien de vie. C’est cette force sauvage en nous qui crée nos crises curatives dès que le corps est au repos (repos digestif, repos physique, repos mental). Dans la revue Nexus janv.fev.2021, les propos de Marielsa Salsilli nous rappelle : « Se mettre à la Terre pour guérir et se renforcer…Marcher pieds nus, en contact direct avec le sol, est une voie de guérison trop peu connue. Elle permet pourtant de limiter l’oxydation cellulaire et l’inflammation, causes universelles des maladies et de la dégénérescence physique. Remède miracle: pour conserver l’équilibre physiologique, notamment en ce qui concerne les réactions électrochimiques cellulaires, les êtres humains doivent impérativement se mettre à la Terre électriquement. Tel est l’objet de -earthing -, appelé aussi- grounding- … L’earthing est le meilleur antioxydant naturel car il donne accès à un réservoir illimité de charges électriques négatives de haute qualité vibratoire « .

Reprendre sa place dans la Nature, se connecter à la Terre et au Ciel est pour Matteo Tavera la « mission sacrée de l’Homme ». Les peuples premiers ne portent ni chaussures, ni lunettes ni chapeau. Le naturisme, vivre nu au soleil est dans la même vision, l’Homme est un pont entre Ciel et Terre.

Les pieds sur Terre et la tête dans les Etoiles et…avec vous!

Danièle Malinalli (janvier 2021)
www.goutsauvage.com

ESPRIT SAUVAGE : Lettre N°43

Femmes, f »âmes, je vous aime!

En hommage à Anik, Sylvie et Mariem parties cette année vers la Lumière

A vous, Femmes sensibles, émotionnelles, fragiles, rustiques, sauvages, engagées, réservées…,toutes belles, belles , belles comme le jour!
Lunariennes, Vénusiennes, Mercuriennes, Marsiennes, Jupitériennes, Saturniennes, Uraniennes, Neptuniennes, Plutoniennes, nous sommes toutes unies et soudées par le féminin sacré, ce fluide ou cette étincelle de vie qui relève tous les défis, qui accueille en son ventre, en son âme le sens sacré de la vie!

  • Femmes, je compte sur vous pour ancrer votre santé avec la Nature et ses éléments dans le respect de tous les vivants
  • Femmes, je compte sur vous pour partager et aimer sans compter
  • Femmes, je compte sur vous pour éveiller les consciences
  • Femmes, je compte sur vous pour rayonner votre créativité
  • Femmes, je compte sur vous et sur votre bienveillance
  • Femmes je compte sur vous pour accompagner nos enfants et écouter nos aînés

Femmes, je compte sur vous pour enfanter ce Nouveau Monde empli d’humanité, de santé, de liberté, de félicité

Femmes diamants, pures et solides,
Femmes aimantes, généreuses et chaleureuses,
Unissons nos valeurs, nos compétences, nos parfums d’âmes
Rassemblons-nous et offrons à l’Univers la beauté de l’humanité en paix

Femmes terrestres, f’âmes célestes, je vous aime,
je me lie à vous,
je me relie à vos âmes
je me délie dans vos cœurs

Merci à toutes les femmes qui ont croisé mon chemin pour tisser ce lien humain
avec délicatesse et tendresse

« Ce que nous faisons est à peine une goutte d’eau dans l’océan, mais si nous ne le faisons pas notre goutte d’eau manquerait à l’océan » Mère Térésa

En prière, en amour, en gratitude à toutes les femmes si proches et si loin qui m’ouvrent leur cœur pour évoluer dans la douceur.
Main dans la main, je donne et je reçois
Merci à toi et à vous toutes!

Danièle Malinalli ( Nov.2020)
www.goutsauvage.com

ESPRIT SAUVAGE : Lettre N°42

Respirer en pleine conscience

         Je sors d’un cours de yoga avec pranayama et respirer consciemment est une pratique de bien-être. La respiration est une fonction naturelle et spontanée et la pratique de pranayama amplifie la respiration, fluidifie le sang, purifie nos cellules et détend l’esprit. Alors, en cette période où la population est asphyxiée par le port du masque obligatoire pour lutter contre un virus dont la pathologie atteint les poumons est un contre sens à la vie.

            Le Dr Alexandra Henrion Caude est une des rares personnes scientifiques qui parle de santé et comment améliorer son immunité. Elle confirme ce que disent les Hygiénistes Naturopathes qu’une bonne alimentation, l’oxygénation en plein air, la joie partagée en famille et entre amis renforcent notre immunité. Elle ajoute son côté scientifique en accord avec les hygiénistes en disant que le virus n’est vivant et ne se développe que s’il trouve un terrain favorable pour évoluer.

            Le stress, le confinement, une alimentation protéinée et industrialisée (viande, poisson, fromage, œuf, conserves…), le port du masque, la séparation des familles, la distanciation sociale, la sédentarité affaiblissent notre immunité. Alors pour ceux qui choisissent la pleine santé, il existe des lois vitales pour maintenir nos humeurs propres et un esprit sain.

  • Manger vert c’est écologique et surtout renforce notre immunité. C’est la chlorophylle qui fait le bon sang. L’expression « se faire du mauvais sang » c’est-à-dire vivre dans la peur, l’inquiétude et l’agitation dégradent notre force vitale.
  • Se baigner à la mer, à la rivière, cascades… active les glandes endocrines
  • Bouger, le mouvement accélère la circulation sanguine et ouvre les émonctoires
  • Se relaxer (méditation, promenade en forêt, art et créativité…)procure le bien-être et la reliance à l’univers.

L’alimentation, les bains, le mouvement et la relaxation sont les 4 techniques majeures de la naturopathie vitaliste.
La naturopathie vitaliste n’est pas une croyance mais une expérience à vivre et à poursuivre. Il est urgent de prendre soin de notre équilibre intestinal, vital, hormonal, mental pour ne plus craindre la maladie. Prévenir la maladie ne se fait pas avec des vaccins qui sortent des laboratoires mais cultiver la vie en nous par le respect du Vivant, par la joie d’être, par la foi!

            Respirer à plein poumons sans masque en pleine nature loin de la foule et des espaces confinés, rire et aimer sans compter, c’est le secret de la vie!

            « C’est une triste chose que la Nature parle et que le genre humain n’écoute pas! Victor Hugo
            « Le secret de bien vivre: Manger la moitié – Marcher le double – Rire le triple- et Aimer sans mesure! » Proverbe tibétain

            Ceci est une invitation à réfléchir, comprendre c’est la voie de la liberté.
Je vous souhaite un esprit sain dans un corps sain et faire de votre mieux.

Ma devise de chaque jour « Etre meilleur demain sans vouloir être le (la) meilleur(e)!« 

Danièle Malinalli Azout 20 Août 2020
http://goutsauvage.com

ESPRIT SAUVAGE : Lettre N°41

De quoi avez-vous peur ?

Serait-ce de vos propres erreurs ?
Ce matin en allant me baigner à la cascade chaude (bains doux) de Rennes les Bains, j’ai rencontré un papa avec son jeune fils de 8 ans. Profondément bouleversé le père me dit: « Mon fils est autiste et hyperactif à cause de vaccins »
            Si votre médecin vous avertissait des dangers des vaccins même si le risque est faible mais notable continueriez-vous à accepter aveuglément la vaccination ?
            Si les médias vous informaient qu’un enfant élevé à « coups » oui je dis bien à coups de frites, de saucisson, de boîtes de conserve, de coca-cola, d’hamburgers et de chocolats est un risque énorme de voir son enfant malade, continueriez-vous à le nourrir ainsi ?
            La peur du refus de la vaccination est une fausse peur, aujourd’hui nous avons accès à toutes les informations et non pas uniquement au même son de cloche du journal télévisé. La mal bouffe engendre une vraie peur face à la maladie qui se révèle tôt ou tard !
            Face à la souffrance humaine et à la maladie, j’ai envie d’hurler : »Attention danger » comme une maman hurle face au danger pour sauver son enfant.
            Voilà où nous en sommes arrivés, quand j’entends les lanceurs d’alerte (JJ Crèvecoeur, Tal Schaller, Mika Denissot, Silvano Trotta, Aurélien Barrau et d’autres encore, je les entends hurler « Attention danger« . Certains entendent, d’autres écoutent sans y croire, d’autres les jugent de fous furieux, de pas sérieux, de complotistes, d’anticonformistes…etc. La situation n’est ni optimiste, ni pessimiste, elle est là avec « Attention danger« . Le monde est allé tellement hors limites du bon sens, qu’être malade et manipulable dans une société à contre courant de la vie est devenu normal. C’est comme si on vous demandait de monter un escalator qui descend, c’est épuisant et un acte fou. Oui j’ose dire que de se nourrir de chair animale, de conserves, de lait, de farine de blé et de sucre c’est comme si on vous demandait des performances en marchant sur la tête, trouvez-vous ça normal? L’eau coule de source, les fruits tombent de l’arbre…alors??? Si nous n’avons pas de réponses, posons nous la question: qui suis-je??? Avec tout mon amour et ma gratitude !

Danièle Azout (juillet 2020)
www.goutsauvage.com